Interview Thrilltone Pierre-Benoit Prud’homme

C’est toujours avec plaisir que je vous propose l’interview d’une marque française. Pierre-Benoît Prud’homme, fondateur de Thrilltone, répond à mes questions … Allons-nous en savoir un peu plus sur cette fameuse technologie Cellular Clipping™ ?

Thrilltone

Pourrais-tu nous présenter ta marque stp ?

Thrilltone est une toute jeune marque de pédale boutique française, qui existe depuis juillet 2015 même si on peut dire que le projet est né bien 3 années auparavant. L’idée est surtout de proposer aux guitaristes et aux bassistes une offre alternative d’effets de grande qualité, intégralement fabriqués en France, en suivant une approche vraiment différente par rapport aux circuits vintages classiques.

Qu’est-ce qui t’a motivé à te lancer dans la fabrication de pédales d’effet guitare ?

A une époque, j’avais accumulé pas mal de matos et je passais du coup plus de temps à tourner frénétiquement des boutons sans le moindre plaisir plutôt qu’à jouer de la guitare. Cette prise de conscience m’a poussé à une petite cure d’austérité d’effets pour me recentrer sur l’essentiel : une guitare, un ampli, basta. Je réalisais alors comment tous mes effets avait insidieusement ruiné ma dynamique, et dans cette config minimaliste, j’ai retrouvé peu à peu le plaisir de jouer. Après, on ne se refait pas, et l’idée d’avoir quelque chose à se mettre sous la chaussure s’est à nouveau fait sentir. Mais ce souci de la préservation de l’expressivité m’a conduit à envisager la conception de mes propres effets plutôt que de recourir à ceux du marché. C’était le moment d’utiliser mes 12 années d’expérience dans l’industrie électronique !

En 2012, je me suis donc mis au travail et me suis lancé dans ma première réalisation avec pour objectif d’aboutir à un overdrive « rond, chaleureux et expressif », capable de produire des crunchs subtils aussi bien que des saturations plus riches et généreuses. Pour cela, j’ai délibérément choisi de ne pas m’inspirer des solutions existantes pour laisser un maximum de place à la créativité et l’innovation, et me frayer un chemin hors des sentiers battus. C’est cette démarche, je crois, qui définit une grande part de l’ADN de Thrilltone. 

Après 3 années de recherches, une dizaine de prototypes, un brevet déposé, et les nombreux retours de musiciens de plus en plus enthousiastes, il m’a paru logique de partager le fruit de ce travail au-delà de mon cercle privé. C’est donc en été 2015 que Thrilltone est né.

Pourrais-tu nous décrire ta gamme de pédales overdrive, distorsion et fuzz ?

Aujourd’hui Thrilltone propose 2 modèles d’overdrive. 

  • La Drive Recovery : un double overdrive de technologie Cellular Clipping™ hyper dynamique et transparent, couvrant un registre de gain assez large, du clean boost à des saturations rock bien généreuses, en passant par des drives bluesy et chaleureux.
  • La Fire Booster : un overdrive mid-gain, basé sur le premier canal de la Drive Recovery, et qui tire le meilleur parti de technologie Cellular Clipping™ pour donner du relief à son canal « clean ». Sa plage de gain va du clean boost à l’overdrive modéré.

En quoi tes pédales sont différentes des autres ? Quelles sont leurs spécificités ?

C’est vrai qu’il y a de très bons produits et que l’offre est abondante ! Après il me semble que dans le monde de la pédale boutique rares sont ceux qui s’aventurent sur des terrains inconnus… Je veux dire quand tu cherches un clone amélioré de TS9 ou de Klon, le choix est hyper vaste… et les produits sonnent super bien… ils ont chacun leur spécificité, mais dans les grandes lignes, on retrouve la signature du modèle original…

Quand j’ai commencé mes travaux sur la Drive Recovery, j’ai été vachement surpris de voir à quel point les circuits des pédales d’overdrive n’avaient pas évolués, comme figé dans le temps depuis la fin des années 70. Moi, je suis parti du principe que pour créer des sonorités et des expériences nouvelles, mieux valait se libérer des codes des circuits vintage et penser différemment, s’ouvrir à d’autres approches, et imaginer d’autres méthodes encore inexplorées. 

C’est ce qui m’a conduit par exemple à développer ma propre technologie d’overdrive, le Cellular Clipping™, qui permet de générer des overdrives bien plus  transparents, dynamiques et précis, que les overdrives de technologies conventionnelles. Sans trop rentrer dans les détails, le Cellular Clipping™, c’est une techno qui repousse les limites du soft-clipping. De « l’ultra soft clipping » en quelques sorte… Sur une TS9, par exemple, l’écrêtement du signal, qui permet de générer les saturations, est intégralement fourni par deux diodes au comportement pour le moins binaire. Du coup, le contenu harmonique est délivré assez brutalement, ce qui donne parfois ce côté « baveux » à l’overdrive. Dans le cas du Cellular Clipping™, l’écrêtement est « dilué » dans une douzaine de cellules, qui s’activent les unes après les autres, en fonction de la dynamique de jeu. En gros, plus tu tapes fort, plus tu actives de cellules et plus tu créés de la richesse harmonique… C’est le retour de l’expressivité dans les pédales d’overdrive ! 😉

Quelqu’un veut une aspirine ?

Des nouveaux projets de pédales à venir ?

Oh oui ! J’ai pas mal de projets en tête, à divers stade de développement… Je prépare actuellement une disto et un clean boost, qui je l’espère devraient être prêts d’ici fin septembre… 

Pour le reste, il y a encore pas mal de boulot, donc on en reparlera quand je serai un peu plus avancé… 😉

Ton conseil pour choisir une bonne pédale overdrive boutique ?

Il y a plein de façons de choisir un overdrive boutique. Moi j’aime bien prendre le temps, et explorer ce qui se passe après « l’effet démo » souvent très flatteur quand on essaye la première fois en magasin, mais pas toujours durable quand on repart avec à la maison. Le mieux selon moi c’est vraiment de pouvoir l’essayer plusieurs fois, à des moments différents, sur du matos qu’on connait bien.

Le mot de la fin pour nos lecteurs ?

En tant que concepteur de pédales boutique, j’ai la chance de pouvoir rencontrer et partager avec des artistes, des musiciens de talent, des partenaires, des mecs qui se défoncent dans leur magasin dans un contexte souvent difficile pour proposer du super matos, et qui me font l’honneur de m’accorder leur confiance ! J’en profite donc pour les remercier et les saluer ! 

Merci à toi Joris pour ton remarquable travail au service de la planète overdrive ! 

Bisous à tous ! Cœur avec les mains ! 😉

PB

Un grand merci à Pierre-Benoît pour cette interview. Cela fait vraiment plaisir d’avoir de jolies marques comme Thrilltone en France 🙂 !

http://thrilltone.fr

Bises à la famille.

Joris

One thought on “Interview Thrilltone Pierre-Benoit Prud’homme

Laisser un commentaire