Pourquoi pas deux overdrive ?

Connaissez vous l’adage « abondance de bien ne nuit pas » ? Ca marche évidemment pour les pédales overdrive boutique ! Et donc que faire si vous avez craqué sur une deuxième jolie petite bête cruncheuse ? Une bonne idée serait de les utiliser en même temps pour obtenir un son unique.

DeuxOD-Timmy

Le meilleur des deux overdrives

Il paraît qu’il y a des règles pour chaîner deux overdrives. Oui et non … Je pense que c’est avant tout une affaire de goûts et qu’il faut, comme toujours, faire confiance à ses oreilles ! Cela dit, quelques conseils ne feront pas de mal pour partir du bon pied sur ce terrain aux multiples possibilités.

Alors, il est communément admis que les pédales au gain élevé doivent être mises au plus près de  l’ampli et celles au gain plus doux en amont. De ce fait, la dernière pédale d’overdrive dans la chaîne apportera le caractère principal du son et la deuxième pourra apporter plus de gain et une couleur différente à la première si besoin. Cette logique vous permettra d’expérimenter beaucoup de configurations de base selon vos goûts.

Attention, une chose importante à savoir, une pédale overdrive en amont de votre overdrive principal apportera du gain, une richesse harmonique et de la puissance mais pas de volume en plus. Si vous souhaitez du volume supplémentaire, pour un solo par exemple, il vous faudra un boost après les deux overdrives.

Tube Screamer 808

Un schéma ultra classique est d’avoir son overdrive préféré comme son de base en entrée d’ampli et une pédale de type Tube Screamer ou Klon Centaur en amont pour booster le grain et les médiums afin de sortir du mix en solo. L’égalisation, et en particulier le fait de booster les médiums, est la clé pour avoir un son solo plus perçant.

Si vous cherchez une alternative boutique aux modèles d’origines, c’est par ici :

Klon Centaur

Une autre solution simple : si vous aimez plus que tout le grain de votre overdrive mais que celle-ci manque de gain, vous pouvez la stacker avec un overdrive transparent en amont comme l’OCD de Fulltone ou encore une Timmy de Paul Cochrane. Vous aurez ainsi le caractère de votre pédale préférée mais avec un joli surplus de gain.

La grande force de mettre deux overdrives ensemble est d’avoir un grain unique, plus riche et plus ample qu’un overdrive tout seul pourrait vous apporter. Les possibilités et les expérimentations sont infinies … Et c’est merveilleux !

Bises à la famille.

Joris

Laisser un commentaire