Interview SBGO Effects

J’ai la chance de vous proposer l’interview de Sébastien, fondateur de la marque SBGO Effects, jolie marque française avec des beaux produits de qualité et fait à la main comme j’aime !

SBGO Effects

Pourrais-tu nous présenter ta marque stp ?

SBGO Effects est une association à but non lucratif que j’ai lancé il y a quelques années pour porter le développement technologique autour de la musique et des instruments. Je me focalise surtout sur les effets pour guitare et basse, mais rien n’interdit les interactions avec d’autres instruments. Le nom SBGO vient de la contraction de 2 surnoms, le mien et celui de Jeremy de SPCustom pickups qui m’a parrainé soutenu et poussé dans le domaine.

Qu’est-ce qui t’a motivé à te lancer dans la fabrication de pédales d’effet guitare ?

Venant d’une discipline qui n’a rien à voir, je suis totalement autodidacte en électronique. J’ai commencé par expérimenter à titre personnel en modifiant une wahwah (que j’ai fini par vendre à Rob Caggiano) et en réparant une poignée d’effets que j’avais récupéré dans un magasin qui s’en débarrassait pour une bouchée de pain. J’ai ensuite tenté de monter mes premières pédales, clones de fuzz face et d’OD808, et j’y ai pris beaucoup de plaisir mais il me manquait le coté créatif. J’ai continué à me documenter et j’ai commencé à créer mes premiers effets originaux. L’accueil a été assez bon pour me convaincre de continuer.

Pourrais-tu nous décrire ta gamme de pédales overdrive, distorsion et fuzz ?

J’ai choisi de toujours limiter le nombre de boutons car j’ai moi-même tendance à vite me perdre quand il y a trop de paramètres sur un effet. De plus elles sont toutes câblées en « True Bypass » et 100% analogiques. Dans cette catégorie j’ai 4 pédales pour guitare et 2 pédales pour basse.

Effets Guitare

La Creamy Fuzz est une de mes dernières créations. Je voulais ici une fuzz versatile tout en n’utilisant pas de transistor au germanium pour limiter le prix et éviter les composants capricieux. On trouve dessus 3 potentiomètres pour gérer le volume d’entrée, le niveau de fuzz et le volume de sortie de la pédale ainsi qu’un switch pour passer d’une fuzz légère à quelque chose de plus marqué. Je n’ai mis aucun réglage de tonalité sur cette pédale pour essayer de conserver au mieux celle de la guitare.

La Black Widow est au contraire mon premier développement. C’est une overdrive qui s’inspire d’une pédale verte très connue mais qui possède plusieurs améliorations. Outre les 3 boutons standards (Volume, Tonalité et Gain) on trouve un sélecteur de mode de « clipping ». On a le choix entre un mode plutôt vintage, un mode plutôt moderne et un mode « bypass ». Cette dernière position avec le gain réglé vers le minimum est idéale pour transformer la pédale en booster tout en gardant ses caractéristiques de tonalité. En montant le gain, on obtient une saturation plus puissante que l’overdrive standard mais aussi plus criarde.

La Dark Pass Anger est une pédale de distorsion à gain modéré à haut. Les 3 boutons sont : le Volume de sortie, le Gain qui peut varier d’un léger crunch à une saturation typée Hard-Rock ou Heavy Metal, la Tonalité qui permet de couper ou augmenter les mediums. J’ai ajouté un switch qui fait office de filtre coupe haut pour éviter le côté trop aigue qui peut être entendu avec certains amplis. Son nom est inspiré de la série Dexter. Sa finition actuelle (giclées de sang sur fond blanc) va évoluer vers gravure à l’eau forte.

La Dark Bass Anger est une pédale haut gain qui s’adresse plus à des adeptes de Death Old School ou de Stoner. Ici aussi un Volume de sortie et un Gain. La Tonalité est un filtre notch actif très puissant centré sur les mediums et permettant de tailler le signal en V. Dans les réglages les plus extrêmes de gain on va aussi faire saturer l’étage de sortie ajoutant un côté sale au son général.

Effets Basse

La Dark Bass Anger BASS est basée sur le même circuit que la Dark Bass Anger guitare et présente les mêmes réglages de volume, gain et tonalité. J’y ai ajouté une section (et un réglage) du clean qui permet de récupérer l’attaque de la basse qui est perdu avec la saturation. Les volumes de clean et de distorsion sont réglables indépendamment.

La The Rock est une pédale d’overdrive inspirée de circuits d’amplis à lampe. On y retrouve le même type de réglages que pour la Dark Bass Anger, à savoir une section overdrive avec un Gain, une tonalité et un volume de sortie, ainsi qu’un réglage de clean indépendant. La tonalité permet de couvrir toute une palette de sons allant du plus sombre au plus agressif.

En quoi tes pédales sont différentes des autres ? Quelles sont leurs spécificités ?

J’essaie de me démarquer en fournissant un son et un visuel différent. Je ne fais pas dans le son propre et bien droit  mais plutôt dans les effets sales et colorés. De plus, les pédales boutiques ont cela de génial qu’on peut les adapter au besoin (dans certaines conditions) et fournir un son unique à un musicien. Même le finish peut être totalement sur mesure (la graphiste qui m’accompagne connait bien aujourd’hui les contraintes liées à la gravure sur les boitiers et arrive à adapter beaucoup de finitions).

Des nouveaux projets de pédales à venir ?

Plein … mais j’avance tranquillement. L’actualité du moment c’est une pédale de wahwah en collaboration avec SPCustom … wait an see …

Ton conseil pour choisir une bonne pédale overdrive boutique ?

C’est tellement subjectif … à mon avis le seul truc qui compte c’est l’oreille. Si ça nous plait et que ça sonne en groupe c’est le principal.

Le mot de la fin pour nos lecteurs ?

Jouez bien ou jouez mal mais jouez saturé !

Un grand merci à Sébastien pour cette interview. Encore et toujours un plaisir d’avoir le retour de passionnés et de fabricants de pédales d’effet comme SBGO Effects.

http://sbgo-effects.com/

Bises à la famille.

Joris

Laisser un commentaire