Celmo Pimento Sardine

Chez Celmo, on ne s’embête pas avec 12 000 références dans le catalogue. Non, juste 2, un compresseur et un overdrive, simple et efficace !

Celmo Pimento Sardine

Quel genre d’overdrive ?

Cette Celmo Pimento Sardine a été créée pour simuler le « sag » d’un ampli à lampes … OK !? Pour les non-initiés, le « sag » est l’expression d’un ampli à lampes poussé dans ses derniers retranchements. On comprend donc bien la fonction principale de cette pédale.

On pourrait croire que cette pédale est plus faite pour les possesseurs d’ampli à transistor pour avoir ce fameux son à lampes. Oui mais pas tout à fait … Vous en conviendrez je pense, on a rarement l’occasion de pousser son ampli à lampes avec le master volume à fond, même un petit 20w. C’est donc là qu’intervient la Pimento Sardine 🙂 !

Bon, une fois qu’on a posé les bases, ça donne quoi ?

Déjà, on ne s’embête pas avec les réglages : un gain, un volume et un tone switch 3 positions. Encore une fois, simple et efficace.

Question grain, avec des micros doubles, ça envoie de l’overdrive relativement musclé dès 1/4 du gain. Ça sonne plutôt gras et vintage dans l’ensemble, très organique et vivant avec beaucoup de caractère. Les notes ressortent très bien, ce n’est pas brouillon malgré les basses assez resserrées. L’augmentation du gain apportera du punch et du grain sans toutefois avoir vraiment du high gain. On reste donc dans l’overdrive quoi qu’il arrive avec ce côté vintage bien sympa. Son caractère pourra peut-être en rebuter quelques-uns.

Le tone switch vous permettra de sculpter votre son selon vos envies. La position Fat Melon apportera plus de gras et du punch dans le son, la position Pimento aura plus de précision et une légère compression, et enfin, la position Lime apportera un peu plus d’aigus.

Concernant la réactivité au volume de la guitare, j’ai connu mieux. Mais vu la vocation première de la Celmo Pimento, ce n’est pas surprenant.

A noter qu’elle sonne aussi bien sur un son clean ou sur un son déjà crunch. Dans les 2 cas, on reconnait son grain typique et son caractère gras et punchy.

Mon experience

Personnellement, je regrette que la pédale ne soit pas très réactive au volume de la guitare dans ma configuration. Ce côté gras et vintage me convient pour booster certains passages classic rock 70’s en solo sur mon crunch typé british. En revanche, la Celmo Pimento est un peu trop vintage à mon goût pour jouer du hardrock 80’s. Je ne pense pas la garder sur mon pedalboard en live. Mais elle saura garder une place en studio grâce à son grain et son caractère.

Le mot de la fin

La Celmo Pimento Sardine saura plaire à tous ceux qui veulent du punch avec caractère et un grain un peu gras et vintage. La marque étant française, on ne peut que la féliciter pour son travail vu la qualité. A souligner aussi, la particularité du design et du nom. Ça nous change un peu et je dis bravo !

  • Les plus : un grain avec du caractère, robuste
  • Les moins : peu réactive au volume de la guitare, format un peu large

http://pimentocelmo.com

Test réalisé avec une guitare Wild Custom Baroness, une tête Suhr Badger 30 et un baffle 2×12 Port City

Bises à la famille

Joris

One thought on “Celmo Pimento Sardine

Laisser un commentaire