Montage d’un pedalboard

Je vous propose dans cet article le montage d’un pedalboard avec une configuration simple et efficace pour commencer et dans un budget raisonnable.

Après vous avoir parlé de l’importance de l’alimentation, des câbles et d’un bon pedalboard, je trouvais intéressant de vous présenter le travail que j’ai fait sur cette petite configuration.

montage pedalboard

Voici la liste du matériel utilisé pour la réalisation du pedalboard :

Cette configuration est assez classique mais très efficace. Elle a plus pour vocation d’être branchée dans un ampli avec un son clair et permettra de jouer du blues, rock, hardrock et métal selon la guitare jouée. Je vous propose quelques explications sur cette configuration.

Les basiques

Le pedalboard Pedaltrain, l’alimentation Cioks et les câbles Planet Waves sont pour moi une bonne base qui pourra servir très longtemps. Ces accessoires sont souvent sous estimés. Cela fait partie intégrante de la qualité d’un pedalboard selon moi.

Le compresseur

Ce compresseur est utile surtout en son clair pour avoir un son bien présent, dynamique et chaleureux, surtout avec ce modèle. C’est très sympa pour les solos. En son saturé, il apportera encore plus de grain et de sustain. Beaucoup de guitaristes oublient ou n’aiment pas ce type d’effet. Il est pour moi presque un basique à mettre sur toute configuration.

La distorsion

Cette Empress est la pièce principale de cette configuration qui est un classique super pour le registre à la fois métal (sur la position lead) et aussi plus rock (position crunch). Cette pédale est très polyvalente et peut donc se garder très longtemps et s’intégrer dans beaucoup d’autres configurations. C’est un très bon investissement.

Le boost

Plusieurs utilisations possibles pour cette pédale. Soit pour booster le son pour les solos (clair ou disto), soit tout le temps allumée pour améliorer le son de l’ampli d’une manière générale.

Le chainage

Guitare -> Compresseur -> Distorsion -> Boost -> Ampli

En conclusion

Le gros avantage de cette configuration est sa polyvalence. Elle peut être utilisée avec pas mal de guitares et dans beaucoup de styles différents en changeant simplement le réglage de la distorsion. On pourra l’utiliser aussi sur n’importe quel ampli à partir du moment où il aura un son clair et une reverb. C’est un très bon début de configuration pour un coût d’environ 500 €.

Voici quelques photos des étapes de montage et de câblage des différents éléments.

Voila, tout est prêt, y a plus qu’à brancher 🙂 !

Bises à la famille.

Joris

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire